gwladys-constant

gwladys-constant

Philibert Merlin, apprenti enchanteur

Philibert Merlin, apprenti enchanteur

au Rouergue

 

Dans la famille de Philibert Merlin, tout le monde a un don... Tous, sauf Philibert ! Ses parents et ses six frères et soeurs sont chacun des génies dans leur domaine : musique, danse, sciences, etc. Normal, ce sont des enchanteurs ! Mais Philibert a beau chercher son talent, faire des expériences, il ne trouve rien... Serait-il un simple petit garçon ? Pas sûr !   

 

9782812615054.jpg

 

Critiques

 

Avec son écriture et ses situations humoristiques, c’est un petit livre qui apaise – non, on est pas obligé d’avoir un don, de se sous-estimer en regardant les autres – autant qu’il invite les enfants à être un peu touche-à-tout pour prendre le temps de découvrir là où ils sont talentueux, ce qui leur plaît vraiment. Et ça ne loupe pas, les gènes de la famille Merlin finissent par remonter à la surface.

Philibert Merlin, apprenti enchanteur c’est un petit livre qui fait du bien.

http://www.soupedelespace.fr/leblog/philibert-merlin-apprenti-enchanteur-gwladys-constant/

 

 

Il y a du Roald Dahl dans ce petit roman, c'est dire le style humoristique proche des enfants. Philibert Merlin a aussi des graines de magie et de fantastique à la Harry Potter : septième et dernier fils qui se retrouve en canard boiteux sans don ! 
Et il est bien question ici de ce qui fait soit, de ce que représente le don, le savoir, l'acquisition d'une activité comme ingrédient magique du quotidien.
Une jolie histoire pour éveiller aux questions de la curiosité, des loisirs et de la construction de son identité.

http://www.liresousletilleul.com/2018/01/philibert-merlin-apprenti-enchanteur/gwladys-constant.html

 

 

Les chapitres s’enchainent très vite, 3-4 pages chacun. Le rythme est très dynamique du coup, et c’est très agréable à lire. Le style de l’auteur est fluide et clair, parfaitement adapté au public visé.

 

Bref, vous l’aurez compris, je trouve ce petit roman très chouette pour les jeunes lecteurs, et je compte bien le conseiller à partir de maintenant à la librairie. N’hésitez à le faire lire à vos enfants !

http://parlons-bouquins.blogspot.fr/2018/01/philibert-merlin-lapprend-enchanteur.html

 

 

Que faire lorsqu'on est le petit dernier d'une famille d'enchanteurs où chacun est prodige en son domaine et que l'on a aucun don ?

Eh bien on se cherche, comme le jeune Philibert Merlin, qui enchaîne bien malgré lui les catastrophes en tout genre !

Questionne l'identité avec humour !

https://www.lesenfants.fr/article/12963238/commentaires/#36559

 

 

Gwladys Constant rappelle à ses jeunes lecteurs qu’il est difficile d’être le dernier d’une fratrie où tous ont un don exceptionnel, alors qu’on est soi-même moyen en tout.

http://www.livreshebdo.fr/article/le-contre-don

 

 

 

C'est une jolie histoire que voilà ! On se surprend à tourner les pages avec le désir de savoir si Philibert possède ou non un don. Le récit est empreint d'humour et de douceur, dans un style vivant et captivant.  Un moment de lecture agréable avec cette histoire de magie destinée aux jeunes lecteurs. Une bonne pioche dans la collection Dacodac (conseillée à partir de 9 ans).

http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2018/01/20/Philibert-Merlin-apprenti-enchanteur-%28Glwadys-Constant%29

 

 

Gwladys Constant nous offre un livre absolument charmant. Philibert Merlin, apprenti enchanteur est un fabuleux roman initiatique. Tous ses personnages sont attachants. C’est un texte drôle, où l’importance de l’art, quelle que soit sa forme, a tout son sens pour la communauté. Un ouvrage généreux, où l’altruisme et l’amour des autres sont développés. Une belle histoire qui fait du bien !

Librairie Doucet à Le Mans Mélanie BLOSSIER

  • Librairie Le livre et la tortue à Issy-les-Moulineaux Sasha LE PAIH

  • Librairie Le Bel aujourd'hui à Tréguier Léonie DESBOIS

  • Librairie des Danaïdes à Aix-les-Bains Bénédicte CABANE

  • Librairie Bazoom à Auray Enrica FOURES

  • Librairie Ryst à Cherbourg-Octeville Emilie LAHAYE

Sur Page des LIBRAIRES

 

Une histoire délicieuse qui invite à regarder d’un autre œil ceux des jeunes lecteurs qui n’auraient pas de don : cela veut simplement dire que leur don ne s’est pas encore manifesté ! Pour lecteurs autonomes, vers 8 ans

(http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=17&srid=295&ida=18752)

 

 

Le texte est  plein d’humour, d’amour, de générosité et de gentillesse.  Rassurant, il montre que chacun est ce qu’il est,  que se comparer aux autres non seulement ne sert à rien mais rend malheureux. Chaque enfant doit, à son rythme, prendre le temps de se découvrir et de s’ouvrir au monde. Aucune cause n’est jamais perdue et on finit toujours par trouver sa voie parmi celle des autres.
Les compétences individuelles ne valent en effet que lorsqu’elles sont réunies,  mutualisées, partagées.  

Voici un roman plein d’énergie qui véhicule de belles valeurs et qui enchante.

(http://www.encres-vagabondes.com/magazine4/constant2.htm)

 

A venir

Un atelier d'écriture au Salon du Livre de Paris autour de Philibert Merlin

http://www.livreparis.com/fr/scenes-thematiques/scene-jeunesse/jeunesse-samedi-17-mars/

 

J’aime l’écriture de Gwladys Constant découverte avec  « La révolte des personnages ». Elle parsème d’humour et de légèreté un sujet sensible et pousse à la réflexion sans avoir l’air d’y toucher. La grande question de l’orientation perturbe bien des familles, même les plus illustres. Plutôt que de pousser nos enfants trop vite dans une hypothétique vocation, n’est-il pas préférable de leur laisser le temps de trouver leur voie par eux-mêmes sans chercher à forcer les choses ? La réponse semble évidente mais Philibert et les siens vont mettre du temps à la trouver. Et comme (presque) toujours, le hasard est un allié de choix pour faire basculer un destin...

http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2018/02/philibert-merlin-apprenti-enchanteur.html

Dans ce joli roman, nous suivrons Philibert s’attrister, tester des mélanges d’herboriste, expérimenter de multiples pistes, rencontrer un psy spécialiste des patients magiciens, se désespérer, être à deux doigts de faire sauter son école… Tous les membres de sa famille cherchent à l’aider dans sa quête. Mais plus il cherche, moins il trouve.

Les aventures de ce jeune garçon se révèlent à la fois amusantes et touchantes car le lecteur se prend vite d’affection pour ce cancre pas comme les autres et s’identifie à sa difficulté à se trouver et à prendre sa place au sein d’une famille de génies en tous genres. Philibert ne pourrait-il pas tout simplement jouer ? Son don finira-t-il par émerger, loin de toute pression et de toute projection ? Et, si le don de Philibert avait toujours été là, sous son nez, sans qu’il y prête attention ?

Gwladys Constant dresse le portrait de ses différents personnages avec beaucoup d’humour et laisse sa plume alerte et riche, tracer les étapes de ce cheminement initiatique. L’intrigue et l’écriture emportent l’adhésion. Les vignettes de Juliette Barbanègre rythment le récit sans pour autant prendre la première place. La page de rédaction s’avère particulièrement savoureuse dans cette rencontre.

Philibert est un enfant comme les autres, même si la magie coule dans ses veines. Et comme tous les enfants, il pourra se rencontrer le jour où il ne cherchera plus à satisfaire les autres, mais écoutera cette voix qui murmure au fond de son cœur.

Roman à partir de 9 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas

http://www.lacauselitteraire.fr/philibert-merlin-apprenti-enchanteur-gwladys-constant

 

 

 

Dans la presse écrite : Mon Quotidien

Famille chrétienne n°2092

Bigre, magazine nantais



13/02/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres