gwladys-constant

gwladys-constant

L'Oncle Mika

L'Oncle Mika

chez Oskar

Jérémie aime ses parents, ses grands-parents, et surtout son oncle Mika avec qui il cultive un jardin secret : frites, hamburgers et piscine ou patinoire le mercredi après-midi. Du jour au lendemain, cet oncle chéri disparaît. Plus de rendez-vous, plus de repas de famille, et même plus de photographies encadrées à la maison… Jérémie, huit ans à peine, ne comprend pas la situation et remâche sa tristesse. La fée Nina, sa nouvelle et douce baby-sitter étudiante en pédopsychiatrie, va l'aider à dépasser son chagrin et créer avec lui un autre jardin secret.





Critiques



« Tout comme Jérémie, le lecteur ignore la raison de la disparition de l'oncle Mika, et il la découvre avec l'effarement de l'innocence vers les dernières pages. Pragmatique, le garçonnet trouve lui tout de suite une comparaison dans un livre d'images offert justement par son oncle : un petit cochon bleu au milieu de ses congénères roses… Sur l'inépuisable sujet de la différence et/ou de l'homosexualité, ce court roman accessible dès 10 ans fait mouche, tant il dédramatise. »

(Ricochet)



« Ce court roman délivre un message de tolérance et peut permettre de nombreuses réflexions mais il est regrettable que dans un roman jeunesse publié en 2014, le silence des parents et leur homophobie ne soient à aucun moment levés, interrogés, puisque Jérémie retrouve son oncle en cachette. »

(Culture et débat)



« Cette lecture pour enfant est vraiment très bien. J’ai beaucoup aimé la lire. Je trouve que ce livre aborde de manière très simple l’homosexualité, avec ce qu’il faut de pudeur. On voit bien que Jérémie se fout totalement de ces préoccupations de grand et lui ce qui l’importe c’est de passer de bons moments avec son oncle. »

(les lectures de Liyah)



« Si le sujet semble délicat, le texte de ce petit roman de Gwladys Constant est plutôt léger,

tout en tact et en pudeur, et empli des souvenirs heureux que se sont créés le petit garçon et Mika. »

(A l'ombre du sol)



« Un récit court qui évoque autant les secrets de famille et leur repercussion sur les enfants que l'homophobie qui peut amener des proches à devenir des étrangers. Intéressant et facile à lire. »

(Orbe pour CDI lumière)



« Ce petit roman a pour sujet principal l'homophobie et l'intolérance. Il explique également avec des mots simples et sans jugement ce qu'est l'homosexualité. L'histoire est touchante. Indispensable en bibliothèque. »

(Cible95 sur Babelio)



14/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres