gwladys-constant

gwladys-constant

L'étendard collégien est levé

L’Étendard collégien est levé

Chez Oskar



Juliette, quatorze ans, souffre. Ses parents l'ont déposée chez papi et mamie à Bouzy-la-Forêt, où elle ne peut même pas choisir ses émissions de télévision. Lui vient alors l'idée d'un cahier de doléances du collégien, en dix points visant à défaire les mythes entretenus par les adultes au sujet des jeunes. « Pour que les choses changent, il faut viser plus haut, tweeter plus long, facebooker large. »



Critiques

« Dotée d'un sens de l'observation acéré et d'une plume à l'avenant, Juliette s'attaque donc à d'importants préjugés parentaux : adolescence, âge bête (mais on a ses raisons), âge paresseux (et les courses entres les salles de classes avec un cartable trop lourd ?), âge où l'on se nourrit mal (essayez la cantine, tiens), âge de la timidité (mais participer en cours, c'est griller sa réputation). Etc, etc. Le sens de l'argumentation, de la formule qui fait mouche chez Juliette vous feront sourire et rire tout du long des soixante-dix pages. Un petit essai piquant dans une enveloppe posée à mettre entre les mains... des lycéens, car il faut certainement un peu de recul pour l'apprécier. Son parfum moutarde vous étourdira alors de plaisir ! »

(Ricochet)



« L'auteur nous dépeint ainsi la dure vie du jeune adolescent. Un portrait drôle et mordant, à partager afin de ne pas oublier nos années collèges. Le texte est dense et argumentatif. Les parents, les enseignants, les élèves tout un monde décrit avec justesse. »

(http://www.nouveautes-jeunesse.com/l-%C3%A9tendard-coll%C3%A9gien-est-lev%C3%A9-gwladys-constant-oskar-editeur-court-m%C3%A9-trage-juin-2013-70-p)



« Très bien écrit, c'est ouvrage plaira à tous pour sa part de vérité. Tout le monde se reconnaîtra sur un point ou deux. Il est fortement recommandé à ceux qui  n'aiment pas lire, de par son humour et sa petite quantité de pages. »

(http://bs.crissier.over-blog.com/2014/10/l-etendard-collegien-est-leve-g-constant.html)

« Un petit bouquin vite lu, drôle et intelligent. Devenue le porte-parole des collégiens qui publient des bribes d'insatisfaction sur leur mur, Juliette part en guerre contre les adultes qui n'ont rien compris aux jeunes. En dix leçons de quelques pages, elle leur explique que non, les jeunes n'ont pas la belle vie, que l'adolescence, ce n'est pas forcément l'âge bête ou que manger à la cantine, ne permet pas de faire des repas équilibrés. Des vérités toutes faites que les adultes semblent véhiculer de génération en génération.
Ce court récit m'a fait sourire du début à la fin, tant j'y ai retrouvé les propos de mes élèves. Et, avouons-le, les miens aussi, parfois. J
Un petit bouquin sympa, publié aux éditions Oskar, qui vous fera passer un bon moment. »

(Argali)

« C'est vraiment très drôle !!! A lire par tous les adultes et par tous les collégiens qui se sentiront, un instant, moins incompris !!!! »

(Babelio)

« Super ! Dynamique, piquant et surtout drôle. Ne vous fiez pas à son format court, c'est quand même une lecture où il faut un peu de vocabulaire. Devrait ravir les collégiens dès la cinquième. »

(Claire, doc)

« La vie des collégiens est ici bien croquée, entre les attentes et exigences multiples des professeurs, la bataille de l'assaut de la cantine, les dangers des couloirs du collège, ou l'intégration avec les autres, en n'étant ni trop bon en classe, ni trop nul.

Un concentré de vie collégienne avec une bonne dose d'humour. »

(Docbird)



« Ce court roman est un cahier de doléances du collégien en dix points. L'écriture est percutante, le style drôle et enlevé. le récit aborde les cours, l'adolescence, les relations familiales. Et c'est tellement vrai...à mettre entre les mains des collégiens...et de leurs parents. »

(Cible95 sur Babelio)

« Le livre que j'ai lu est a conseiller à tous les ados qui
sont actuellement au collège, et à faire lire à tous leurs parents. Ce livre est très compréhensible pour les personnes de mon âge. Ce livre fait revivre les années au collège des parents. Après ils comprennent mieux leur enfant.
Lucile »

(sur Babelio)



« Un très court roman jubilatoire qui remet les points sur les i ! »

(Site dimension ado)

« Allez, un peu de recul pendant cet été et pour aborder la rentrée du bon pied, une petite lecture rapide et non sans humour, à conseiller à tous les adultes qui ont la mémoire courte... »

(A lire au pays des merveilles)

« Loin de moi l'idée d'encourager les ados dans l'idée que tout leur est dû, mais il faut bien avouer que ce petit texte donne à réfléchir. 

La collection Court-Métrage de chez Oskar est une vraie réussite, et je la propose volontiers à des ados qui ont du mal à aborder la littérature de fiction. Des textes forts, courts, des touts petits prix, un objet-livre pas trop intimidant... Et un catalogue qui s'étoffe rapidement... Bravo à l'éditeur ! »

(Qui lira vivra)

« De quoi ouvrir le débat avec nos ados, donc, sur ces éternels points de tension entre eux et les adultes mentionnés avec humour dans cet ouvrage.
Cela reste une lecture détente, en tout cas plus drôle et moins polémique que ne le laisse présager le titre "révolutionnaire". »

(blog Canelkili)





14/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres